Migrations constitutionnelles d’hier et d'aujourd'hui

Sous la direction d'Élisabeth Zoller

Nouveauté

Le 4e colloque international du CDPC sur les « Migrations constitutionnelles d’hier et d'aujourd'hui » s’inscrit dans son programme de recherches sur les valeurs du droit public.
Dans la circulation entre États d’institutions juridiques ou de principes propres à défendre la liberté, certains transferts réussissent quand d’autres échouent. Au titre des réussites, la transfiguration de l’Allemagne des années 1930 en un État de droit exemplaire qui tient lieu aujourd'hui de modèle aux États qui sortent de dictatures est un vrai miracle. Au titre des échecs, les difficultés de la Russie à devenir un État libéral, le refus de la Chine à accepter le pluralisme, la résistance de l’islam à inscrire le principe de séparation entre la religion et l’État témoignent des questions complexes que posent les phénomènes d’acculturation juridique. À ces questions, l’étude comparative des droits publics se doit de donner des réponses.

« Le succès ou l’échec des migrations constitutionnelles tiennent-ils à la volonté des hommes ou au rôle de cultures juridiques qu’ils ne maîtrisent pas ? »

Le Centre de droit public comparé (CDPC) de Paris II est une équipe d’accueil reconnue (EA n°7320) qui promeut la recherche comparative en droit public sous le paradigme de l’État de droit, dans le respect de la différence entre droit public et droit privé.

Avec les contributions de Charlotte Denizeau, Anne Gazier, Jean-Louis Halpérin, Thomas Hochmann, Ibrahim Ö. Kaboğlu, Alexis Le Quinio, Thierry Le Roy, Jean Massot, Hélène Piquet et Élisabeth Zoller.

1e édition
Collectif

Éditeur : Panthéon-Assas Paris II
Collection : Colloques
ISBN : 979-10-90429-99-4
EAN13 : 9791090429994
Date de parution : 11/2017
Colloques - Etudes - Rapports - 194 pages - Universitaire
Etat : Disponible
Thème :
Droit > Droit constitutionnel > Ouvrages généraux

Prix éditeur : 27 €

""