Le jeu et le pari en droit

Les jeux de hasard furent connus et pratiqués par l'homme depuis les premières civilisations. Mais dès l'Antiquité gréco-romaine, ces jeux se sont attirés les foudres des moralistes ecclésiastiques, et législateurs, chacun pour ses propres motifs. Toutefois, portée par le désir humain, la pratique des jeux de hasard a persisté à travers les siècles.

Au cours du XXe siècle, et alors que certains États de par le monde ont choisi la prohibition absolue, d'autres, comme la France ou le Liban, ont opté pour une autorisation contrôlée, sous l'égide de l'État. Ainsi fut créé le triptyque prohibition-exception-monopole, sous lequel le jeu se développa considérablement. Et quand le développement technologique a permis d'offrir les jeux de hasard à travers l'internet, le secteur des jeux d'argent a atteint de par le monde, des limites jamais connues auparavant au cours de l'histoire.
Mais ce développement exceptionnel a amené avec lui des défis nouveaux, notamment sur le plan financier et sécuritaire, mais aussi sur le plan de la législation européenne où le modèle français monopolistique fut critiqué. Pour faire face à ces défis, de nouvelles lois furent promulguées au cours des récentes années.
Mais toutes furent en deçà de l'ampleur des défi. La tâche est entamée, mais le gros du travail reste à accomplir.


Imad Nahas

Éditeur : Point Delta
Collection :
ISBN : 978-9953-451-14-5
EAN13 : 9789953451145
Date de parution : 12/2015
Thèses - 376 pages - Universitaire
Etat : Disponible
Thème :
Droit > Autres droits

Prix éditeur : 35 €

""