Les fictions en droit

Les artifices du droit : les fictions

Pourquoi se pencher de nouveau sur les fictions juridiques ? Tout n’a-t-il pas déjà été dit sur le sujet ? La bibliographie relative à ce thème est déjà très importante, est-il bien nécessaire de consacrer un nouvel ouvrage à cette question ? En outre, faut-il vraiment revenir sur un procédé qui souffre indéniablement de sa mauvaise réputation ?
Même si le droit compte de nombreuses fictions dont certaines sont fondatrices, comme celle, kelsénienne, de la norme fondamentale, on se méfie des fictions. Elles passent pour des mensonges et ne paraissent pas fiables. Elles travestissent la réalité, dit-on. Or, c’est précisément la contradiction entre les craintes suscitées par les fictions et leur abondance dans le champ juridique qui donne envie de s’y intéresser une nouvelle fois.
Une technique juridique aussi singulière excite forcément la curiosité. On se plaît à imaginer qu’on va enfin parvenir à percer le mystère de la fiction. Mais est-ce réellement possible ? La force de la fiction réside peut-être dans son étrangeté et dans son insaisissabilité.
L’ouvrage tente de faire le point sur les fictions grâce à une approche à la fois historique et contemporaine, publiciste et privatiste. Des théories de la fiction à ses frontières, il essaye de comprendre quels sont les mécanismes à l’oeuvre dans la fiction et cherche à la différencier d’autres procédés apparemment proches d’elle, comme la présomption.


Anne-Blandine Caire

Éditeur : Centre Michel de l'Hospital (P.U. Clermont)
Collection :
ISBN : 978-2-912589-47-7
EAN13 : 9782912589477
Date de parution : 12/2015
Colloques - Etudes - Rapports - 198 pages - Praticien
Etat : Disponible
Thème :
Droit > Théorie / Sociologie / Histoire / Philosophie / Histoire du droit > Philosophie du droit

Prix éditeur : 30 €

""