Les effets juridiques des massacres commis contre les Arméniens en 1915 et leurs modes de résolutions judiciaires et extrajudiciaires possibles

Presque un siècle s'est déjà écoulé depuis la perpétration du crime commis contre les
Arméniens ottomans en 1915, mais malheureusement, les effets de ce crime n'ont jamais
cessé.
Cet ouvrage vise en premier lieu à apporter une résolution objective, réaliste et innovatrice au
sujet de la « question arménienne ».
La difficulté majeure de cet ouvrage résidait dans le fait que mes recherches étaient
concentrées sur des faits passés depuis presque 100 ans !! Et donc, il y avait une sorte de «
pont » que je devais traverser entre, d'un côté, l'histoire du génocide et son passé, et de l'autre
côté, le présent du génocide et son futur.
Le but essentiel de cet ouvrage était de trouver essentiellement une solution à ce « futur » ; une
solution basée sur la réalité des choses, l'objectivité et l'impartialité, dans le but de rapprocher
les deux pays en litige. Je sentais comme si j'étais vraiment en mission de découvrir un
nouveau médicament pour une maladie chronique.
En réalité, la problématique essentielle traitée par cet ouvrage peut être résumée comme suit :
Quelles peuvent être les effets juridiques et les conséquences des massacres commis contre
les Arméniens en 1915 par l'Empire ottoman au niveau du droit international, surtout que ces
massacres ont été commis depuis bien longtemps et même avant la promulgation de la
convention de 1948 sur le crime de génocide, au regard du droit des traités et de la succession
des États en matière de responsabilité internationale ? Existe-t-il donc encore des moyens
juridiques possibles pour résoudre la « question arménienne ». ou bien cette dernière est
devenue juste une affaire de l'histoire sans aucune possibilité de recours juridictionnels, laissant
la place au règlement politique comme seul moyen de résolution ?
Qu'ont fait le droit et la justice internationale ?
N'est-il pas le temps enfin de vivre en paix et de regarder pour une fois ce qui nous rassemble et non ce qui nous divise ?
Cet ouvrage met en lumière toutes les problématiques juridiques rattachées au sujet du génocide arménien, comme celui de la région de Haut-Karabagh, ainsi que les effets de ce crime sur l'adhésion de la Turquie à l'Union européenne; en proposant des solutions réalisables et justifiable, basées sur la logique et le droit international.
j’espère que cet ouvrage soit considéré comme un message de soutien, même modeste pour le peuple arménien et même pour le peuple turc; ainsi qu'un acte de reconnaissance et de fidélité à l'esprit des victimes du génocide arménien, de même qu'à l'esprit de mes ancêtres.


Rodney Dakessian

Éditeur : Alpha
Collection :
ISBN : 978-9953-66-252-7
EAN13 : 9789953662527
Date de parution : 11/2014
Thèses - 400 pages - Universitaire
Etat : Disponible
Thème :
Droit > Théorie / Sociologie / Histoire / Philosophie / Histoire du droit > Histoire du droit

Prix éditeur : 45 €

""