04 sept. 2015
Lettres de François Gény à Raymond Saleilles (1892-1912) - Une trajectoire intellectuelle - Correspondance établie, présentée et annotée par Christophe Jamin, Frédéric Audren et Sylvain Bloquet.

François Gény a envoyé plus de 400 lettres à Raymond Saleilles entre 1892 et 1912 ! Elles constituent un document absolument unique pour comprendre la trajectoire intellectuelle de leur auteur, en même temps qu’elles dessinent en creux le portrait de leur destinataire.

Méthode d’interprétation et sources en droit privé positif naît sous nos yeux : ce maître-livre, qui a joué un rôle considérable dans tous les domaines du droit, est issu d’une longue discussion avec Raymond Saleilles en 1896. Il fut écrit dans la douleur durant trois ans, au moment même où François Gény se lançait dans un immense travail de traduction du Code civil allemand aux côtés de son collègue et ami. Et c’est en réaction contre ce qu’il vécut comme une humiliation que lui avait fait subir l’Institut, mais aussi pour s’opposer à ce qu’il estimait être des courants « nihilistes » au sein de la pensée juridique, que François Gény envisagea en 1910 de rédiger Science et technique en droit privé positif.

Indispensables à la compréhension de l’œuvre de François Gény, ces lettres font revivre toute une époque qu’elles permettent de mieux comprendre : des motifs ayant présidé à la création de la Société d’études législatives ou au lancement de la Revue trimestrielle de droit civil à la nature des relations entre les facultés de province et la Faculté de droit de Paris, en passant par les débats passionnés sur l’enseignement du droit ou encore le rôle crucial joué par des réseaux qui mettent en scène une multitude d’acteurs. Tous les thèmes y sont abordés, des plus intellectuels au plus quotidiens, qu’il s’agisse des relations entre professeurs et étudiants ou de la résolution de nombreuses questions domestiques et même ferroviaires ! En définitive, ces centaines de lettres font apparaître dans le détail toute l’économie mise en place par François Gény pour construire, promouvoir puis défendre son œuvre. À l’issue de leur lecture, celle-ci n’apparaît plus comme un bloc austère et massif ; elle devient un travail profondément humain. Aussi devrait-elle intéresser tous les juristes, mais encore tous ceux que passionnent l’histoire intellectuelle et l’épistémologie…

Confiées par la famille de Raymond Saleilles à un collègue japonais il y a près de cinquante ans, ces lettres ont été transcrites, présentées et annotées par Christophe Jamin, Frédéric Audren et Sylvain Bloquet, qui les ont rendues aisément accessibles à un public contemporain.

Christophe Jamin est professeur des universités et directeur de l’École de Droit de Sciences Po, Frédéric Audren est chargé de recherches au CNRS HDR (CEE – École de Droit de Sciences Po), et Sylvain Bloquet est maître de conférences d’histoire du droit à l’Université Paris Descartes. Ils ont publié de nombreux travaux sur la doctrine juridique et l’histoire intellectuelle des juristes.

 

 

 

 

Bon de souscription

Renseignements :
Tél : 01 40 93 40 28

Fax : 01 41 08 14 19
Prix de souscription aux Lettres de François Gény à Raymond Saleilles  : 62 € TTC Franco
Prix public, après parution : 75
 €
DATE LIMITE DE SOUSCRIPTION
au tarif préférentiel : 30 NOVEMBRE 2015
pour figurer sur la liste des souscripteurs (imprimée en fin d’ouvrage) : 31 OCTOBRE 2015

""